Un réactif de blanchiment propre des pâtes à papier : le peroxyde d'hydrogène

Auteur : Mme Nathalie Marlin

Congrès : Paris 2007 - 55èmes Journées Nationales de l'UdPPC - PariS de ScienceS ; activité du 28/10/2007 à 13h30

Lieu : ENCPB

Résumé de l'activité: Le peroxyde d'hydrogène est le réactif le plus propice au blanchiment écologique des pâtes à papier et à la décoloration des fibres recyclées. Son utilisation est désormais importante et sa chimie bien connue. Nous étudierons son action sur un composé modèle de la lignine, principal constituant coloré du bois et des pâtes cellulosiques, sur la lignine elle-même, sur la pâte à papier et sur des colorants. Ces expériences simples seront assorties d'explications des mécanismes réactionnels, ainsi que d'élargissement sur la chimie des oxydants de la matière végétale. Il sera également question des enjeux et du futur de <b>l'industrie papetière</b>, consommatrice mais aussi productrice d'énergie, qui produit 200 millions de tonnes de pâte cellulosique, et dont l'enjeu écologique est désormais intimement lié à celui des énergies nouvelles : le dénominateur commun étant le bois, <b>matière renouvelable</b>.

Document : Un réactif propre de blanchiment des pâtes à papier : le peroxyde d’hydrogène (fichier pdf) ( pdf - 4,0 Mo )

Résumé :
I. Généralités sur le papier II. Composition des fibres cellulosiques – Relation avec le papier (cellulose, hémi-cellulose, lignine) III. Les procédés de fabrication des pâtes à papier IV. Blanchiment des pâtes à papier V. Blanchiment d’une pâte mécanique au peroxyde d’hydrogène VI. Blancheur et réversion de blancheur

Aucune photographie n'est disponible pour cette activité dans l'album.