Spectrométrie laser des atmosphères planétaires

Auteur : Georges DURRY

Congrès : Reims 2010 - 58ème Congrès National des Professeurs de Physique et de Chimie - Reims en efferv&sciences en 2010 ; activité du 23/10/2010 à 11h00

Lieu : Centre des congrès

Résumé de l'activité: Le méthane et la vapeur d'eau sont des éléments déterminants dans la compréhension des mécanismes radiatifs, chimiques et dynamiques de l'atmosphère. Ce sont tous deux des gazà effet de serre qui contribuentà l'évolution du climat. La mesure simultanée des teneurs en CH4 et en H2O permise par le spectromètre SDLA-LAMA est intéressante car ces deux espèces sont couplées chimiquement (via, par exemple la réaction d'oxydation par OH du méthane en vapeur d'eau dans la basse stratosphère). Le méthane, par sa durée de vie, par sa concentration (de l'ordre du ppmv, donc accessibleà la mesure) est un bon traceur dynamique des masses d'air. La détermination des profils verticaux de concentration du méthane devrait donc permettre d'approfondir la compréhension des phénomènes de transport atmosphérique. L'étude de la stratosphère terrestre (couche d'ozone) des lasersà cascade quantique combinésà la spectroscopie d'absorption moléculaire, est généraliséeà l'étude comparée des atmosphères planétaires avec des missions en cours età venir (PHOBOS-GRUNT)à destination des planètes Mars et Vénus ainsi que Phobos, lune de Mars. Une mesure de la composition de l'atmosphère sera effectuée en direct.

Aucune photographie n'est disponible pour cette activité dans l'album.