Le temps de la matière et de ses écoulements

Auteur : M. Etienne Guyon

Congrès : Besançon 2006 - 54èmes Journées Nationales de l'UdPPC - Si les cent Temps m'étaient Comté ; activité du 28/10/2006 à 17h00

Lieu : Besançon, ENSMM

Résumé de l'activité: L’écoulement du temps évoque naturellement celui des fluides. Qu’en est-il, au delà de la simple métaphore? Nous évoquerons, à partir de l’image et d’expériences, comment le temps intervient dans différents régimes d’écoulements de la matière et pour des espèces matérielles différentes. Nous commencerons par les écoulements aux petits nombres de Reynolds, contrôlés par la viscosité. Ils sont réversibles dans le temps mais l'irréversibilité peut être introduite dans le cadre du chaos déterministe. A l'opposé, aux grands nombres de Reynolds, les écoulements tourbillonnaires, instationnaires et irréversibles, et le mélange turbulent illustrent le jeu de la flèche du temps, même si ce mélange est loin de suivre les lois statistiques classiques d'un mélange brownien et qu'il est contrôlé par les conditions des écoulements et des structures qui accompagnent ces écoulements instables. Le temps est aussi inscrit dans la structure même de la matière, dans la riche palette qu'offrent la physique et la chimie des matériaux et la rhéologie nous rappelle que "tout s'écoule" (panta rhei). Nous examinerons comment le temps de la matière permet de comprendre des comportements intermédiaires entre ceux d'un solide et d'un liquide, voire même de découvrir des comportements tout à fait originaux par rapport aux deux limites du fluide newtonien et du solide élastique classique.

Lien externe : Vidéo sur Canalc2

Lien externe : Site UdPPC Besançon

Document : Recettes ( pdf - 72,1 ko )

Résumé :
Préparations chimiques des gels présentés en atelier fluides.

Aucune photographie n'est disponible pour cette activité dans l'album.